Entretien avec Michel Cloup : tout sur le « Live à la Gaîté lyrique » et le futur album

MichelCloup

Ceux qui ont vu Michel Cloup Duo en concert savent que la scène est le lieu où la musique de Michel Cloup et Patrice Cartier prend toute sa dimension. Il était donc logique qu’un disque live voit le jour. Nous vieillirons ensemble – Live à la Gaîté lyrique a été enregistré en février 2014 lors d’une série de dates exceptionnelles avec Françoise Lebrun, Béatrice Utrilla et Pascal Bouaziz. Le Duo y jouait ses meilleurs titres ainsi que des chansons issues de collaborations, notamment avec le chanteur de Mendelson. Avec le départ de Patrice Cartier, annoncé en mars dernier après la dernière date de leur tournée à Bordeaux, cet album live clôt une période de quatre ans et deux disques enregistrés ensemble. Nous avons rencontré Michel Cloup pour l’écouter parler de ce disque ainsi que de son futur album.

Peux-tu nous parler de ton prochain album ?

Je travaille sur le nouvel album depuis la fin de l’année dernière, sans Patrice, qui a quitté le projet à ce moment-là. J’ai commencé seul puis j’ai été rejoint par un nouveau batteur qui est Julien Rufié. Il joue dans un groupe de metal toulousain, Eryn Non Dae.

Le projet reste donc un duo. Je me suis posé la question d’une formule en trio, mais comme ça fonctionnait bien avec Julien, je n’ai pas senti le besoin de faire évoluer le groupe avec une troisième personne. Je n’ai pas cherché longtemps un nouveau batteur, je connaissais Julien depuis longtemps, on a commencé à répéter ensemble, ça a tout de suite très bien fonctionné, j’ai retrouvé avec lui ce que j’avais avec Patrice.

La manière dont je travaille sur cet album est un peu différente de Minuit dans tes bras, c’est plutôt un retour à Notre Silence, que j’avais écrit à moitié seul et ré-arrangé ensuite avec Patrice. Je reviens à quelque chose où j’écris les chansons seul aux trois-quarts et après on travaille à deux.

L’album est quasiment écrit, pour le moment on répète, on arrange, on essaie de trouver le son.  S’il est trop tôt pour en parler, car le disque n’est pas encore enregistré et ne sortira pas avant le printemps 2016, j’ai envie d’évoluer dans l’écriture, de ne pas toujours raconter les mêmes choses.

L’album Live à la Gaîté lyrique est-il le moyen de clôturer cette période avec Patrice ?

Au départ, l’album live provient de l’opportunité d’avoir pu enregistrer le concert sur des pistes séparées à la Gaîté Lyrique, ce qui permettait de faire un bon mixage. J’avais l’idée d’un enregistrement live depuis un petit moment, mais les bandes que j’avais récupérées jusque-là étaient d’une qualité sonore plutôt médiocre. Et comme les concerts de cette tournée Nous vieillirons ensemble, avec Pascal Bouaziz, Françoise Lebrun et Béatrice Utrilla étaient quelque chose d’important pour moi, cela offrait la possibilité d’un bon album live, tout en clôturant cette période de quatre années avec Patrice.

As-tu un modèle d’album live, un disque que tu considères comme une référence ?

Il y a quelqu’un que j’aime beaucoup pour cela c’est Neil Young, qui est capable de sortir un album live avec des chansons inédites qui n’ont jamais été enregistrées en studio. J’aime beaucoup Time fades away qui est sorti en vinyle dans les années 70, qui correspond à la période Tonight is the night, un peu sombre. Il est très marquant, composé quasiment que d’inédits. Il y a ce morceau qui s’intitule Don’t be denied, qui n’existe que sur ce disque. Neil Young a ce luxe de sortir des enregistrements live avec des chansons magnifiques qu’on ne retrouve nulle part ailleurs.

MIchel Cloup Duo -Live à la Gaîté Lyrique

Note: ★★★★☆

Enregistrer