La route Du Rock Hiver 2017 : toute la programmation

FISHBACH_YANN_MORRISON

À côté de son édition d’été, la Route du Rock propose chaque année depuis maintenant 12 ans un programme hivernal, à la Nouvelle Vague de Saint Malo mais aussi à Rennes, où est basée l’association Rock Tympans qui est la fondatrice de ces festivals.

Cette version hivernale n’a pas vocation à être une redite de ce qu’il se passe en été. La programmation est donc a priori beaucoup plus intimiste mais pas forcément de moins bonne qualité. En effet, quand on regarde dans le rétro, la toute première édition avait accueilli des groupes comme Baxter Dury, Gravenhurst, Giant Sand ou encore Battles, considérés à l’époque comme des seconds couteaux, n’est-ce pas ? Mais d’autres grands noms s’y sont produits comme MGMT, Caribou, Low, Shannon Wright, The XX, Deerhunter, Beach House… La collection hiver a donc pris de l’ampleur, tellement que certains groupes y ayant fait sensation se retrouvent dans le grand bain du festival d’été comme Grizzly Bear et Suuns dont personne ne regrette leurs passages au Fort St Père.

Fort de ses douze ans d’existence, petit frère veut devenir grand. Alors que nous réserve l’édition qui se déroulera du 22 au 25 Février 2017 ?

Le festival débutera le mercredi au conservatoire de Rennes qui accueillera la musique minimaliste et assez sombre de Tropic Of Cancer, qui semble être une vraie petite pépite. Un seul album à son actif, Restless Idyles, sorti en 2013 ce qui présage d’un nouvel opus à venir.

Le jeudi, le festival se déplace dans la salle de l’Antipode, bien connue des Rennais, qui verra se produire cette fois-ci trois artistes tous plus ou moins dans la veine post punk. Ce sont les jeunes américains de Omni qui joueront en premier pour défendre leur album Afterlife publié en été 2016. Le groupe n’est pas sans rappeler leurs compatriotes de Parquet Courts, confirmant ainsi le revival du genre. Il seront suivi par Tim Darcy qui poursuivra dans le même style, sans doute plus enjoué et plus classique, qui présentera son premier opus, Saturday Night, fraîchement sorti quelques jours plus tôt. Pour finir, nous aurons droit à Rendez-vous, groupe français, qui possède un style beaucoup plus direct et eighties qu’on rapprocherait plutôt de The Soft Moon. Une soirée qui risque d’être riche en émotion pour tout ceux qui gardent la nostalgie du début des années 80.

Enfin, le vendredi et le samedi, le festival prend son envol dans la salle de La Nouvelle Vague qui accueille déjà les concerts du jeudi soir de la collection été. Ce sont cinq concerts qui y seront donnés chaque soir. L’américaine Cherry Glazerr lancera les hostilités avec l’indie pop plus classique de son deuxième album Apocalipstick et sera suivi de Fishbach, la sensation française du moment avec son album À Ta Merci. Les Anglais de Shame enchaîneront dans un style se rapprochant de nouveau du post punk avant de partir dans des horizons un peu plus électroniques avec l’alternative pop psyché du 4ème album Elasticity des suisses de Buvette. Une parfaite transition pour retrouver Romare, un Anglo-Saxon qui produit une musique électronique assez classieuse comme le titre de son deuxième album, Love Songs, Part Two.

Le samedi présentera principalement deux groupes plus connus puisque la tête d’affiche est tenue par les Anglais de Teenage Fanclub qui, forts de plus de 25 ans de carrière, viennent se frotter encore à la concurrence de plus en plus rude de le jeunesse et de l’insouciance fortement représentée dans cette collection hivernale. Il défendront l’album Here sorti en 2016. The Limiñanas clôtureront le festival de leur pop garage. Ces Français, comme leur nom ne l’indiquent pas, voguent de scène en scène depuis maintenant plus de 7 ans. Mais pour commencer, c’est Goat Girl qui devra chauffer le public avec son rock chaud et puissant. Elle sera suivie de Barbagallo. L’albigeois qui est aussi le batteur de Tame Impala, nous ramènera dans des contrées plus calme. Il présentera son deuxième album intitulé Grand Chien. Et à la place la plus compliquée, intercalé entre les deux groupe les plus connus de la soirée, c’est toujours un français, Juniore, qui essayera de tirer son épingle du jeu avec des pop songs qui devraient faire bouger le public.

VISUEL_RDRH2017_900X900

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer